le lundi 26 avril 2021 | 35

La République de Maurice signe l'agrandissement de l'élevage Biosphere Trading et la capture de singes dans la nature


Mis à jour le 26 avril 2021

Biosphere Trading, une entreprise de Closel à Tamarin Falls, élève et exporte des macaques à longue queue pour l'expérimentation animale. Il a été rapporté qu'elle augmentera désormais sa capacité actuelle de 800 singes à 7500 singes, dans le but d'exporter 1 500 singes par an aux États-Unis et au Canada (1). Les ONGs Action for Primates, Progress Science Mauritius, One Voice et Animal Rights condamnent le véritable « pas en arrière » que représente cette décision du gouvernement mauricien d'accorder l'autorisation d'expansion de Biosphere Trading Ltd et de permettre à l'entreprise de capturer environ 1000 singes dans la nature.

Hr blog

La République de Maurice est déjà l'un des plus grands exportateurs mondiaux de singes pour l'industrie mondiale de la recherche, exportant des milliers de singes chaque année aux États-Unis et en Europe. En 2020, 10827 macaques à longue queue ont été exportés du pays, soit une augmentation de 40% (3088 singes) jusqu'en 2019.

Main dans la main avec nos partenaires contre la cruauté subie par les singes

La coalition internationale formée par ces quatre groupes de protection animale, menant cette campagne commune depuis plusieurs mois, est consternée que cette décision soit prise alors que le grand public s’alarme de la capture de singes dans la nature, en particulier en raison de la cruauté et des souffrances causées par le retrait de ces animaux de leur habitat naturel, des groupes sociaux et familiaux. Les associations craignent qu'une telle mesure ne conduise à la reprise du piégeage commercial à grande échelle des macaques sauvages à longue queue à Maurice.

La réglementation européenne désapprouve la capture de primates

Plusieurs organes et organisations officiels, dont l'Union européenne, reconnaissent les souffrances liées à la capture de primates sauvages. Par exemple, l'International Primatological Society (IPS): «… La capture de primates non humains dans la nature est stressante pour les animaux et augmente les souffrances, les risques de blessures, la propagation de maladies et même la mort pendant la capture, le stockage et le transport». (2)

La directive de l'Union européenne (appliquée dans toute l'UE en 2013) reconnaît que la capture de primates non humains dans la nature est très stressante pour les animaux concernés et comporte un risque élevé de blessures et de souffrances pendant la capture et le transport. Afin de mettre fin à la capture d'animaux dans la nature, y compris à des fins de reproduction, la directive a introduit des dispositions visant à passer à l'utilisation exclusive de primates non humains élevés dans des colonies autonomes, de parents qui ont eux-mêmes été élevé en captivité (3).

La capture et le transport, déjà infiniment stressants ne sont que le début d'une vie de torture dans les laboratoires

La détention et le transport sont des sources supplémentaires de stress et de souffrance, car les singes sont expédiés pour de longs voyages à travers le monde dans les cales des avions. Il y a eu beaucoup de preuves accumulées au fil des ans qui ont révélé l'immense cruauté et les souffrances infligées aux singes pendant leur capture, leur mise en cage, leur détention et leur transport.

Sources :

  1. Exportation à des fins de recherche médicale : feu vert du GM au plus grand projet d’élevage. https://defimedia.info/exportation-des-fins-de-recherche-medicale-feu-vert-du-gm-au-plus-grand-projet-delevage?fbclid=IwAR21Wd2bnNPFQPzyQX6iBfWVtxwLR7eUaaX7gApVCl4TuYPfhAEeli2KBG8 
  2. “Trade in Primates Captured in the Wild”. International Primatological Society. http://www.internationalprimatologicalsociety.org/TradeInWildPrimates.cfm
  3. 2010/63/EU OF THE EUROPEAN PARLIAMENT AND OF THE COUNCIL of 22 September 2010 on the protection of animals used for scientific purposes (Article 10) Directive. https://eur-lex.europa.eu/eli/dir/2010/63/oj
Hr blog

Dans la thématique

Une victoire pour les animaux ! Le Parlement européen vote en faveur d’une élimination progressive de l’expérimentation animale Foire Aux Questions sur l’ICE « Save Cruelty Free Cosmetics »

Commentaires 35

En déposant un commentaire j'accepte la charte de modération des commentaires.

- | mercredi 04 août 2021

Je suis Mauricien et je vis dans l'île. Nous sortons de notre second confinement et peu à peu la vie reprend son cours. En particulier les soirées privées. Dans l'une d'elles, sans m'en rendre compte j'ai croisé des gars de Biosphere Trading. En fait, vu qu'ils hurlaient et buvaient comme des trous, il nous était impossible de les manquer. Mais plus que leur attitude de sagouins, c'est leur propos grossiers qui choquaient. En effet, ils se vantaient de "se faire littéralement des c#uilles en or" avec la vente de ces singes. J'ai osé parler avec un des jeunes qui avait l'air d'être le moins imbibé d'alcool et le félicitant "qu'au moins la mort de ces êtres vivants nous avait aidé dans la recherche contre la Covid-19". Et là un Sino-mauricien (Maurice est un pays arc-en-ciel où nous avons 3 % de la population qui a des origines directes avec la Chine), qui empestait l'alcool, s'est levé et m'a lancé "pauvre #on, on dit ça aux Occidentaux et surtout aux Européens dont les Français et les British pour qu'ils arrêtent de nous faire #hier! En fait, nos singes sont utilisés majoritairement dans l'industrie cosmétique! Rien à voir avec la Covid-19 !! " J'ai été estomaqué par tant de morgue ! Et je suis sorti.
Je tenais à partager ce témoignage pour vous dire que la majorité des Mauriciens a du coeur et que ces entreprises et surtout leurs employés nous font honte à nous aussi car ils se font du fric avec la mort de ces macaques ! Mais ne boycottez pas l'île, svp!
(ce commentaire a été anonymisé)

Antinea | vendredi 21 mai 2021

Aucun mot n'est assez juste pour décrire cette ignominie. Lamartine disait : "On n'a pas un coeur pour les hommes et un pour les animaux, on a un coeur ou on n'en a pas". Tout est dit.

Katherine Nicola | mercredi 05 mai 2021

Stop aux souffrances!c'est une honte,il faut arrêter ça. 🐵

Sophie | lundi 03 mai 2021

Quelle régression!
Une honte!